Dear Kate déshabille des femmes chefs d’entreprise dans la Silicon Valley

Afin de promouvoir sa nouvelle gamme de sous-vêtement Ada (en hommage à la première programmeuse de l’histoire, Ada Lovelace), la marque Dear Kate a tenté le pari de faire poser en sous-vêtements 6 femmes chefs d’entreprise de la Silicon Valley issues de l’univers de la programmation et du web.

1

Petite culotte, t-shirt, soutien-gorge… Rien de bien méchant comparé à d’autres campagnes publicitaires beaucoup plus suggestives.

Naturelles et non photoshopées les photos s’inscrivent dans la même ligne directrice que les campagnes Dove, Aerie ou encore The Brave Girls Alliance qui prônent la beauté réelle. Et pourtant le sujet fait polémique : certains applaudissent l’audace, d’autres lèvent leurs boucliers féministes en jugeant cela inacceptable.

5

Pourquoi ? Parce que les modèles font figure d’égérie de l’émancipation de la femme dans le milieu sexiste et machiste de la Silicon Valley. « La fracture entre les perceptions sexuelle et professionnelle de la femme n’y a jamais été aussi grande, déclare la CEO de Glimpse Labs, Elissa Shevinsky dans TIME. Dans ce contexte, se montrer comme cela en petite tenue dégage forcément une connotation sexuelle et vous décrédibilise comme patronne technologique sérieuse. »

Elissa Shevinsky n’est pas la seule à penser que cette campagne fait chuter la crédibilité des femmes en tant que patronnes d’entreprise, surtout dans « le secteur des nouvelles technologies où seulement 18% des diplômés en science informatique et 20% des développeurs de logiciels sont des femmes. » (Influencia)

Pourtant lorsqu’une chanteuse ou une sportive de haut niveau se prête à un jeu similaire, tout le monde trouve cela normal. Rebecca Garcia, fondatrice de Geek Girl Web réaffirme son implication dans la campagne et nous explique pourquoi elle a accepté d’y participer : « J’ai accepté pour aider à casser le stéréotype qui veut que les femmes ne peuvent pas être à la fois belles et intelligentes. La plupart des jeunes adolescentes rêvent d’être des top-models et non pas des ingénieurs ou des programmeuses, pourtant les deux peuvent être possibles ». Lire la suite

Le nouveau logo d’Airbnb déclenche les moqueries des internautes

La starup Airbnb a dévoilé son tout nouveau logo mercredi dernier, une sorte de coeur inversé rose-orangé incarnant la communauté des voyageurs et hôtes.

 «Nous avons créé un symbole pour nous tous, en tant que communauté», explique Brian Chesky, PDG et co-fondateur d’Airbnb, sur le blog officiel de la société. Pour rappel, le site Airbnb est présent dans 190 pays, plus d’1 million de voyageurs l’utilisent chaque mois.

airbnb BsvGTBqCYAEmwr0.png-large

(explication officielle)

Les co-fondateurs de la société, Brian Chesky, son CEO et Joe Gebbia, directeur «produit et design» ont eux-mêmes travaillé sur cette identité de marque, avec l’appui de DesignStudio.

Mais très rapidement les commentaires raillants et autres moqueries ont fleuri sur le net auxquels s’ajoutent des soupçons insistants de plagiat. Le Tumblr Airbnblogos recense les détournements des internautes :

tumblr_n8tvuvOjTX1tho45lo1_1280

tumblr_n8ty7mfccX1tho45lo1_1280

tumblr_n8vplnL7cC1tho45lo1_1280 Lire la suite

Aerie (American Eagle) et sa campagne zéro retouche Photoshop

Des photos de lingerie non retouchées pour une campagne de pub c’est possible ? Tel est le pari qu’Aerie, la marque de lingerie de l’enseigne American Eagle, relève avec brio.

Aerie-ad-Real-campaign-unretouched-model-2014-04

Au travers de cette campagne zéro Photoshop, Aerie vise un public jeune, entre 15 et 21 ans, en travaillant avec des jeunes femmes normalement proportionnées et bien dans leur peau.

Un slogan clair : « Il est temps d’être naturelle. Il est temps de penser naturel. Pas de top model. Pas de retouches. Parce que… le vrai toi est sexy !  »

Aerie-ad-Real-campaign-unretouched-model-2014-03

Aerie-ad-Real-campaign-unretouched-model-2014-01 Lire la suite

Coca-Cola répond à Pepsi

Lorsqu’on décide de s’en prendre explicitement à la marque Coca-Cola au travers d’une publicité, mieux vaut avoir bien préparé son coup… Dommage pour Pepsi qui a reçu en pleine face la réponse de Coca.

L’affiche proposée par Pepsi a déclenché le buzz sur internet… son concurrent de toujours ne pouvait que répliquer*.

a75WO8x_700b_v1

Le tour de force de Coca est d’avoir réussi, avec le même visuel, à totalement détourner le sens. Comme quoi une accroche bien travaillée peut être la clé du succès !

Source

* Un joli fake orchestré par Buzz in a Box

Pub Mania : retrospective des objets publicitaires

Du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures, jusqu’au 6 octobre venez parcourir l’exposition Pub Mania au Musée des Arts Décoratifs (Paris 1er).

pub-mania

Les collections d’objets publicitaires sont principalement constituées de donations de fans : cendriers, portes clés, éventails, affiches, briquets, et bien d’autres encore ! Le lien entre ces objets plus farfelus et originaux les uns que les autres ? Ils ont tous été conçu spécialement pour des marques célèbres comme Banania, Perrier, Cémoi…

pubmania

Au moment de l’essor de la publicité et de la société de consommation, ces objets du quotidien ont permis aux publics de s’imprégner d’une culture de marque et ainsi être plus facilement fidélisés. Ces objets, pour la plupart vintages, font échos en nous et nous plongent dans nos souvenirs d’enfance.

Lire la suite

Coca-Cola Sharing Can

Coca-Cola ne cesse de nous surprendre depuis des années en matière de communication innovante. Cette fois-ci nous avons droit à une invitation au partage, même avec une canette… Si si ! C’est possible ! La nouvelle version de l’indémodable canette Coca-Cola se sépare en deux minis shots avec chacun leur propre ouverture.

Un concept plutôt sympa à l’approche de l’été.

coca-cola-Sharing-Can-01 Lire la suite